COVID-19 : CONSEILS Compostage et paillage

COMMENT GERER SES DECHETS VERTS SANS DECHETTERIE?

Le printemps est là ! Vous profitez certainement de cette période de confinement pour entretenir votre jardin : tonte de pelouse, taille, désherbage, etc. Mais les déchetteries sont fermées! Comment faut-il réagir ?

- CONSIGNE N°1 : NE PAS DÉPOSER VOS DÉCHETS VERTS DANS VOTRE BAC D’ORDURES MÉNAGERES !

C’est une question de civisme et il en va du maintien des collectes d’ordures ménagères sur le territoire.

- CONSIGNE N° 2 : LES UTILISER POUR PAILLERMain qui paille

Le paillage est la meilleure solution pour les déchets verts. Mais il faut utiliser en priorité (feuilles mortes, tontes de pelouse ou tailles broyées…).
Il faut réserver les branches broyées et autres déchets verts carbonés (herbes et feuilles sèches…) pour bien composter les déchets de cuisine.
Vous pouvez pailler dans votre jardin, votre potager, votre verger : au pied des arbustes, sous les haies, entre les rangs du potager, au pied des rosiers et des massifs floraux…

 ATOUTS DU PAILLAGE :

- il limite les herbes indésirables

- il empêche l’érosion, le dessèchement du sol

- il limite les écarts de température (gel…)

- il favorise la vie du sol et les auxiliaires des cultures

- il diminue les tâches d’entretien (bêchage, binage, sarclage, arrosage).

COMMENT PAILLER ?

Il vous suffit d’étendre des couches de 5 cm environ (davantage pour les feuilles mortes) au pied des plantes. Et c’est tout ! Plus besoin de vous en occuper, la nature fera le reste !

IMPORTANT :

  • Avant de pailler, veillez à ce que le sol soit parfaitement désherbé.
  • Sécher la tonte de pelouse au maximum avant de l’étendre en paillis. Étalez-la au maximum au soleil ; retournez-la pour qu’elle sèche bien de tous côtés.  Avec un paillage bien sec, le paillis ne chauffera pas, ne s’acidifiera pas et n’asphyxiera donc pas le sol et les racines.
Tableau des tontes- CONSIGNE N°3 : LE COMPOSTAGE EN PÉRIODE DE PANDÉMIE 

Composteur
Les services publics devront peut-être fonctionner en effectif réduit en raison de la propagation du Covid-19, il est évident que réduire et éviter l'apport de biodéchets dans nos poubelles leur facilitera la tâche.

Si vous avez un composteur individuel :

Rien ne vous empêche de continuer à l'alimenter avec vos biodéchets. Si vous avez une cour ou un jardin, et pas encore de composteur, c'est le moment ou jamais ! (quelques m2 de surface au sol suffisent, même sur un sol artificiel !

 Pour les sites de compostage partagé :

Vous pouvez continuer d’apporter vos biodéchets (jusqu’à nouvel ordre) à condition de prendre toutes les précautions d'usage en respectant les gestes barrières préconisés par le gouvernement, à savoir :   

  • réduire au minimum ses déplacements    
  • s'y rendre individuellement, maintenir des distances de plus d'un mètre si vous êtes plusieurs, éviter tout contact physique    mouchoirs à bannir
  • bannir temporairement (jusqu'à la levée de l'épidémie) l'apport de mouchoirs usagés dans les composteurs partagés  
  • porter des gants ou désinfecter les manches des outils après utilisation    
  • se laver les mains soigneusement (même si vous avez porté des gants) après avoir déversé vos bioseaux, en faisant attention de ne pas porter les mains à la bouche, yeux, nez...

    IMPORTANT : vous assurer d'avoir du brun (matières riches en carbone comme les feuilles et plantes mortes, les terreaux usagés, copeaux, sciures de bois, brindilles...) : quand il n'y en a plus, il faut arrêter tous les apports!    

Le service gestion des déchets reste à votre disposition pour répondre à toutes vos interrogations par mail ou par téléphone au 07 87 51 33 88.
Les permanences composteurs du mercredi matin (9h-12h) sont annulées jusqu’à nouvel ordre.